Faculté de Lettres de l’Université d’Osaka et Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Colloque franco-japonais

Comment penser l’histoire du Japon antique ? Quels objets, quels documents pour quelle compréhension ?

<< Programme

Les variantes des copies manuscrites anciennes du Roman du Genji

KATO Yosuke (Université d’Osaka)

Le Dit du Genji fut, considère-t-on, écrit au début du XIe siècle mais les manuscrits les plus anciens dont on dispose aujourd’hui remontent, eux, au XIIIe siècle et aucun n’est antérieur au XIIe (la fin de l’époque de Heian). On ne dispose bien sûr pas de versions autographes de son auteur, Murasaki Shikibu. Un autre ouvrage de la même époque, les Notes de chevet, tel qu’on peut le lire aujourd’hui, se fonde, lui, sur des copies ultérieures au XVIe siècle (avec toutefois une exception). De ce point de vue, le Dit du Genji bénéficie de versions manuscrites plus anciennes. Mais il est aisé de comprendre qu’on ne peut le comparer au Recueil de poèmes de jadis et de maintenant (Kokin-shū), dont on possède plus d’une trentaine de copies datant de l’époque de Heian.

Nous nous proposons d’examiner ici les livres Suetsumu Hana [livre 6, La Fleur dont se cueille la pointe] et Momiji no ga [livre 7, La Fête aux feuilles d’automne], de comparer concrètement une vingtaine de copies de chacun d’entre eux et montrer qu’on peut les regrouper en plusieurs catégories et, enfin, de réfléchir à l’origine de la naissance de ces divergences. Nous souhaiterions aussi fournir quelques matériaux pour réfléchir à « l’antiquité que l’on connaît » et « l’antiquité que l’on ignore » en examinant la nature des relations entre le texte du Roman du Genji tel qu’il est lu aujourd’hui et les variantes de ses copies anciennes.


KATO Yosuke. Cursus de doctorat en littérature japonaise à l’Université de Nagoya (interrompu en 1989). Après avoir travaillé à l’Institut de recherches et de documentation sur la littérature nationale et à la Faculté des Lettres de l’Université d’Aichi, maître de conférences à la Faculté des Lettres de l’Université d’Osaka à partir de 2006. Professeur de la même université depuis 2010. Publications : Recueil des variantes dans les copies manuscrites dites Kawachi-bon du Roman du Genji, Kazama shobō 2001. Recueil des variantes dans les copies manuscrites des Contes d’Ise, Izumi shoin, 2016.